Les services publics du Pacifique confrontent leurs modèles

Du 4 au 7 juin, la Nouvelle-Calédonie accueille la 15e édition de la conférence des dirigeants des services publics du Pacifique. Une quarantaine de participants issus de quinze pays de la région vont plancher sur la thématique « un gouvernement ouvert et transparent ».

Cette rencontre, qui s’inscrit dans la droite ligne de la politique d’ancrage de la Nouvelle-Calédonie dans son environnement régional, a été ouverte par le président du gouvernement. « La Nouvelle-Calédonie avait à cœur d’organiser cette conférence pour démontrer son implication depuis qu’elle est membre à part entière du Forum des Îles du Pacifique », a indiqué Philippe Germain avant de rappeler les grands principes de la politique d’intégration régionale menée par le pays depuis trois ans. Politique qui a déjà permis, dans le cadre de coopérations bilatérales, des rapprochements entre services administratifs calédoniens et ceux de certains de nos voisins du Pacifique.

Transparence des institutions

Initiée par les services du gouvernement, sous la direction du secrétaire général Alain Marc, cette conférence est la deuxième à laquelle participe la Nouvelle-Calédonie qui a été invitée à adhérer l’année dernière, en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Ce rendez-vous annuel regroupe des responsables des administrations des États de la région afin de réfléchir à une problématique à laquelle ils sont tous confrontés. Le thème retenu cette année concerne la transparence des institutions. « Une exigence exprimée par nos concitoyens qui est incontestablement source de progrès », souligne le Haut-commissaire de la République Thierry Lataste, qui a participé à la séance inaugurale.

Échanges

Pendant les deux jours de travaux, divers intervenants calédoniens – représentants de l’État, de la Nouvelle-Calédonie et des juridictions administratives – vont présenter le fonctionnement de la Nouvelle-Calédonie. Seul pays francophone membre de la conférence, à l’exception du Vanuatu, son modèle est bien différent de celui des autres pays, davantage calqué sur les rouages de l’administration anglo-saxonne. Pour le président du gouvernement, cette réunion doit être aussi « l’occasion de tisser des liens encore plus solides et de lancer des projets précis de coopération ».

Renseignements

Parc de l'Indépendance
Sac postal réservé 9025
Port Vila
Tel: 5333260