À Propos de Vanuatu

Le Vanuatu, en forme longue la République de Vanuatu (en bichelamar Ripablik blong Vanuatu, en anglais Republic of Vanuatu), est un État d'Océanie situé en Mélanésie, dans le Sud-Ouest de l'océan Pacifique, en mer de Corail. L'archipel est composé de 83 îles pour la plupart d'origine volcanique, situées à 1 750 kilomètres à l'est de l'Australie, à 540 kilomètres au nord-est de la Nouvelle-Calédonie, à l'ouest des Fidji et au sud des îles Salomon.

 

Nom complet: République de Vanuatu

Capitale:

Superficie Total: 12 189 km2 Population: 224,564 (Estimation de juillet 2011) 
Fuseau horaire: UTC +11
Langues officielles: Bichelamar, français et anglais
Religion: Chrétien (84%), animiste (16%)
Monnaie: Vatu (VT)
Electricité: 230V 50HzHz
Indicatif téléphonique: +678

Histoire

Le Vanuatu a été peuplé lors des migrations vers la Mélanésie, de 45 00016 à 1 500 av. J.-C (Lapita). Les populations actuelles du Vanuatu sont issues d'un mélange ancien de ces différentes nappes de populations. Les vestiges les plus anciens qui ont été trouvés datent du IIe millénaire av. J.-C. Si l'apparence physique rapproche plus les habitants des îles de leurs voisins de la Nouvelle-Guinée et d'Australie, leurs langues, océaniennes, les rapprochent davantage de leurs voisins Polynésiens. Le Vanuatu comprend également plusieurs exclaves polynésiennes, résultat de migrations vers l'ouest des populations polynésiennes, dès le xiie siècle. Ces communautés se trouvent à Futuna, Aniwa, Emae, Fila et Mele.

Le premier explorateur européen à atteindre l'archipel est le Portugais Pedro Fernandes de Queirós18 en 1606, qui aborde à Espiritu Santo pour le compte de l'Espagne, qu'il nomme ainsi, croyant avoir découvert le continent austral. Bougainville redécouvre en 1768 Espiritu Santo et les îles situées à son est ; il nomme l'ensemble «Grandes Cyclades». James Cook fait le tour complet de l'archipel en 1774 et lui donne son nom pour deux siècles, « Nouvelles-Hébrides ». Au xixe siècle, l'arrivée de missionnaires et, de 1840 à 1860, l'exploitation du bois de santal, forment deux types de contacts bien différents pour les indigènes. Dans les années 1860 se met en place, à travers les îles de Mélanésie, un trafic de main-d'œuvre connu sous le nom de Blackbirding. Des Européens viennent s'approvisionner en main-d’œuvre, usant souvent de méthodes coercitives, acheminant leur cargaison humaine vers les plantations du Queensland, de Fidji, et de la Nouvelle-Calédonie. À partir des années 1880, des colons, majoritairement anglais et français, s'installent. La population indigène se met à décroître dès cette période, du fait à la fois des recrutements massifs du Blackbirding, et d’épidémies qui déciment la population.

Malgré l'action volontariste de certains promoteurs des intérêts coloniaux, ni la France ni le Royaume-Uni ne se résolvent à annexer l'archipel. En 1887, un statut provisoire dit « commission navale mixte » est mis en place afin d’y maintenir l'ordre dans l'archipel ; mais ce n'est qu'en 1906 qu'est signé par les deux puissances le régime colonial définitif des îles : le condominium des Nouvelles-Hébrides.

À l'origine provisoire, ce régime, instituant une duplication de la majeure partie des instances et services sur l'île, perdure et finit par être accepté par les colons de diverses nationalités. Dans un premier temps, il est peu favorable aux indigènes. Durant la Seconde Guerre mondiale, les Nouvelles-Hébrides sont la première colonie française à rallier de Gaulle, et une base arrière importante pour les Américains.

Durant les années 1960, les Néo-Hébridais cherchent à obtenir davantage d'autonomie, et, malgré les réticences britanniques et françaises, l'indépendance est proclamée le 30 juillet 1980 et l'ancienne colonie renommée « Vanuatu ». Les années 1980 sont marquées par l'instabilité politique. Avec la fin de stabilité parlementaire, les années 1990 sont synonymes d'une instabilité politique moins récurrente dans les années 2000.


Politique

Le Vanuatu est une république parlementaire. Le président, élu au suffrage indirect pour cinq ans, est le chef de l'État. Son rôle est avant tout représentatif. Le premier ministre, chef du gouvernement, et ses ministres disposent du pouvoir exécutif. Le pouvoir législatif est exercé par une chambre unique de 52 membres renouvelée au suffrage universel directNote 1 tous les quatre ans. Le système judiciaire, indépendant, est basé sur les droits britannique et français.

Provinces

Le Vanuatu est divisé depuis 1994 en six provinces. Leurs noms reprennent les initiales des îles dont elles sont formées étant Malampa (Malakula, Ambrym, Paama), Pénama (Pentecôte, Ambae, Maewo), Sanma (Santo, Malo), Shefa (Îles Shepherd, Efate), Tafea (Tanna, Aniwa, Futuna, Erromango, Aneityum) et Torba (îles Torrès, îles Banks).

Géographie

Situé dans l'océan Pacifique, à 540 kilomètres au nord-est de la Nouvelle-Calédonie, le Vanuatu se compose de 83 îles. Par ailleurs son gouvernement revendique les îles Matthew et Hunter rattachées au territoire de la Nouvelle-Calédonie (France). Les terres de l'archipel couvrent environ 12 000 km2 et s'étendent selon un axe nord - nord-ouest/sud - sud-est sur environ 1300 km de long. Les trois plus grandes îles de l'archipel sont Espiritu Santo (3 956 km²), Malekula (2 041 km²) et Éfaté (900 km²). Les îles ont un climat tropical ou subtropical, sont d'origines volcanique et montagneuse exceptées Aniwa, au sud et l'atoll de Rowa, dans les îles Banks, au nord.

Écologie

Vanuatu est reconnu comme une écorégion terrestre distincte, connue sous le nom de forêt tropicale de Vanuatu. Vanuatu fait partie de l'écozone de l'Australasie, qui comprend également la Nouvelle-Calédonie voisine et les îles Salomon, ainsi que l'Australie, la Nouvelle-Guinée et la Nouvelle-Zélande.

Économie

L'économie repose principalement sur l'agriculture de subsistance ou à petite échelle, qui gagne 65% de la population. La pêche, les services financiers offshore et le tourisme (avec environ 60 000 visiteurs en 2005) sont d'autres éléments essentiels de l'économie. Les dépôts minéraux sont négligeables; Le pays n'a pas connu de dépôts de pétrole. Un petit secteur de l'industrie légère s'adresse au marché local. Les recettes fiscales proviennent principalement de droits d'importation et d'une taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 12,5 pour cent sur les biens et services.


Démographies

Les 234 023 habitants du Vanuatu, ou ni-Vanuatu, sont en majorité (95 %) des populations autochtones, Mélanésiens et Polynésiens arrivés de longue date. Le reste de la population Ni-Vanuatu est composé d'autres insulaires du Pacifique, d'Européens et d'Asiatiques. En 2016, la population du Vanuatu a été estimée à 286 429 habitants par le VNSO

Informations provenant de: http://fr.wikipedia.org/wiki/Vanuatu

Renseignements

Parc de l'Indépendance
Sac postal réservé 9025
Port Vila
Tel: 5333260